Entreprise citoyenne pour l'accès de tous aux services essentiels

Ext Ilot K 155 Tevragh Zeina ( A côté de la Case) Nouakchott/Mauritanie

cds@cds.mr

CDS et Djikké lancement le micro-crédit pour les équipements solaires

0 Comments

Lors de la signature de la convention de partenariat
entre la mutuelle Djikké et l’entreprise CDS Eau & Energie, le 9 juin 2015.

De gauche à droite : AbouMalick Diaw, directeur de Djikké, Mamoudou Gacko, responsable de la distribution CDS et Sidi Khalifou,
directeur de CDS.

Des besoins énergétiques non satisfaits
La situation énergétique de la Mauritanie est marquée par un très faible taux d’électrification, notamment en milieux rural et périurbain. Le pays enregistre aujourd’hui un taux de couverture de 30% : 58% en milieu urbain et 5% en milieu rural.

Le réseau disponible se concentrant principalement sur les centres urbains du pays, les zones rurales sont délaissées et leurs communautés font face à de grands besoins essentiels : éclairage, communication, eau potable…

Une nouvelle approche en Mauritanie : faciliter l’accès à l’énergie via la microfinance

A l’initiative de la société mauritanienne CDS Eau & Energie, entreprise citoyenne pour l’accès de tous aux services essentiels via l’énergie solaire, un partenariat s’est noué avec la mutuelle d’épargne et de crédit Djikké.
Présente à Nouakchott et en milieu rural, Djikké offre à ses adhérents des services financiers (épargne, crédit, transfert d’argent) et non financiers (alphabétisation, sensibilisation…). Le partenariat consiste à proposer des solutions solaires adaptées via la microfinance.
Toutes deux proches de leurs adhérents et clients en milieu rural, CDS et Djikké ont clairement identifié le manque d’accès à l’électricité comme un frein majeur pour l’amélioration des conditions de vie des populations et
le développement économique local. Faute d’être connectées au réseau national, ces populations dépendent essentiellement d’alternatives coûteuses et dangereuses pour la santé et l’environnement (torches, piles, gasoil pour les groupes électrogènes).
Il existe aujourd’hui des solutions pouvant améliorer la situation de ces populations rurales isolées. L’accès à ces technologies reste toutefois problématique, les principales barrières étant :
le manque d’information pour la sélection de solutions fiables (le niveau de qualité étant très variable en matière de solutions solaires)
le manque de solutions de financement pour de tels investissements (les solutions solaires ont en effet un cout initial plus élevé par rapport à d’autres sources énergétiques, mais qui est largement compensé à moyen terme)
Complémentaires, Djikké et CDS vont donc proposer des solutions de financement adaptées pour rendre accessibles aux adhérents Djikké les kits solaires fiables et durables distribués par CDS tels que des congélateurs, réfrigérateurs, lampes, chargeurs de téléphone, télévisions, chauffe-eau, pompage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *